Gérard Raymond, président de France Assos Santé : « le numérique va transformer en profondeur le fonctionnement de notre système de santé »

Quel regard portez-vous sur le développement du numérique en santé ?

Nous sommes convaincus que le numérique va transformer profondément à la fois l’organisation et le fonctionnement de notre système de santé. En tant qu’associations d’usagers, nous devions nous saisir de ces sujets pour en faire le meilleur et non le pire !
Il y a 3 ans, lorsque la stratégie nationale Santé numérique a été lancée par les pouvoirs publics, nous avons été associés aux réflexions. Cette stratégie commence à porter ses fruits. Elle vise à positionner le citoyen comme un véritable partenaire des professionnels de santé et le rend responsable de ses documents de santé.
Nous avons très largement participé à la co-construction de Mon Espace Santé et nous espérons la réussite de cet outil ambitieux. Nous portons un regard très positif mais aussi très vigilant sur celui-ci.

A votre avis, quels sont les défis à relever pour que Mon Espace Santé soit une réussite ?

Nous sommes dans un moment de bascule. Il va falloir convaincre les citoyens que cet outil va permettre de mieux se soigner, de transformer la relation patient-médecin en créant plus de lien mais aussi de gagner du temps médical.
Pour cela, il va falloir rassurer l’ensemble des citoyens à la fois sur la sécurité des outils et des données de santé, mais aussi sur l’utilisation de ses données, et convaincre de la transparence du dispositif. Tout est à faire dans ce travail d’acculturation !
Il faut développer la culture de l’utilisation de ces outils aussi bien chez les professionnels de santé qu’auprès des 66 millions d’utilisateurs. Tout en veillant à ce que l’outil bénéficie à tous et à ce que les inégalités d’accès au numérique ne se superposent pas aux inégalités d’accès aux soins.