Laurent Borella, directeur santé de Malakoff Humanis : « il manque des modèles économiques pour le remboursement des frais de santé »

Quelles grandes tendances observez-vous dans le secteur de la e-santé ?

Le secteur est porteur. Il y a un contexte d’opportunité technologique avec des solutions qui n’existaient pas il y a 10 ans. Par ailleurs, la population s’est habituée à l’outil internet pour les solutions santé à cause ou grâce au covid. Le grand challenge de la e-santé est aujourd’hui d’améliorer la coordination médicale entre professionnels de santé. Moins d’hôpital, plus de médecine en ville et de solutions d’accompagnements : c’est le but. L’objectif associé est de réduire le coût santé global en limitant les déplacements et en améliorant l’observance grâce aux solutions digitales. L’ancien modèle « diagnostic-traitement » est de plus en plus dépassé au profit d’un nouveau modèle : « mesure-écoute-traitement personnalisé-ajustement ».

Quels sont les progrès à accomplir?

Aujourd’hui, il y a tout un éco-système de qualité avec des start-up et des entreprises de taille intermédiaire. Beaucoup de ces acteurs sont français. Par ailleurs, certains groupes de protection sociale, dont Malakoff Humanis, investissent dans ce secteur. A ce stade, il manque encore des modèles économiques adaptés. Notamment au sujet du remboursement des dépenses santé par la sécurité sociale. Il faut donc faire entrer ces dispositifs nouveaux dans le processus classique de prise en charge. Pour l’instant, on accorde plus de budget à la mise sur le marché et au remboursement d’un nouveau médicament car le parcours est ultra-balisé. Pour ce qui est novateur et hybride, le gouvernement commence à prendre le virage. Mais il faudra compter 4 à 5 ans pour ré-orienter les financements. Le cas de l’Allemagne est intéressant. Le pays a mis en place un modèle de remboursement des thérapies digitales. C’est un exemple à suivre.

Groupe de protection sociale qui met l’innovation au cœur de son action, Malakoff Humanis développe de nombreux services de e-santé pour améliorer la vie de ses assurés, qu’ils soient particuliers ou entreprises.