MSL EXPO, le premier salon de la téléconsultation en santé et e-santé

Sous l’essor de plusieurs structures et plateformes digitales, 7 Français sur 10 se disent prêts à recourir à la téléconsultation si cela devait leur être proposé. Une alternative qui tend à prendre une place de plus en plus importante dans le quotidien des Français.
Facteur de progrès pour des soins ou thérapies accessibles et efficaces, la téléconsultation apporte, en effet, plusieurs réponses à différentes problématiques liées à la pratique ou à l’actualité. C’est dans le cadre de cette évolution que se tiendra MSL EXPO, le premier Salon de la téléconsultation en santé et e-santé les 18 et 19 juin prochains à Marseille, pour permettre aux professionnels de présenter toutes les solutions existantes ou à venir.

Interrogés en juillet 2018, 93% des médecins affirmaient que la téléconsultation résoudrait certains problèmes de leurs patients. Notamment en ce qui concerne les délais pour consulter (pour 85,7%), le temps passé en salle d’attente (60,7%), l’accès aux soins dans les déserts médicaux (82,1%) et le renoncement aux soins des patients (85,7%).
Une pratique désormais remboursée par l’Assurance maladie – 19 millions de téléconsultations l’ont été en 2020 – et encouragée par le gouvernement qui, dans le cadre de sa stratégie « Ma Santé 2022 », préconise le développement de la télé-santé et en soutient les innovations technologiques : « Le développement de la télémédecine est stratégique car il apporte une réponse aux défis actuels et à venir de notre système de santé. Ce développement devrait permettre de faciliter l’accès aux soins notamment dans les zones de désertification médicale et un suivi régulier des patients nécessaire avec l’allongement de la durée de vie et l’accroissement des maladies chroniques. La télémédecine devrait par ailleurs s’étendre progressivement à d’autres catégories de professionnels de santé. »

Par ailleurs, les mutuelles et autres organismes de prévoyance qui ont déjà intégré cette pratique dans leurs offres, soutiennent toutes les initiatives permettant de la développer et de la faire connaître. Ainsi, le CTIP rappelle que : « les institutions de prévoyance sont des pionnières de la téléconsultation et de la e-santé. Le Salon MSL est un excellent moyen de découvrir de nouveaux acteurs avec lesquels nouer des partenariats propices au développement du numérique en santé au bénéfice de l’ensemble de la population. »

Centre technique des institutions de prévoyance

Ainsi, si le téléphone reste une option largement utilisée par les acteurs de la santé, pour échanger avec leurs patients, différentes applications et autres structures autorisent désormais des consultations entre spécialistes, des partages de données sécurisés, une mise en ligne des dossiers médicaux, des consultations spontanées dans des cabines adéquates, des tablettes et autres bracelets connectés. Avec les confinements successifs, le coaching distanciel s’est lui aussi peu à peu établit comme une alternative séduisante. Grâce aux différentes applications désormais disponibles, les Français peuvent recevoir un accompagnement médical ou psychologique mais aussi des conseils en sport, nutrition, méditation, etc.

Ce sont toutes ces solutions, favorisées par les pouvoirs publics, dont MSL EXPO fera la pédagogie auprès du grand public. Les visiteurs pourront ainsi aller à la rencontre d’une centaine de professionnels de la santé (associations, prestataires en téléconsultation et en applicatifs en santé, mutuelles, assureurs, institutions de prévoyance, etc.), assister à des conférences mais aussi participer à des ateliers de démonstrations animés par les entreprises exposantes (jusqu’à 9 par jour).